• Document: Le loup sentimental. Proposition pédagogique en CE1 et CM1
  • Size: 166.25 KB
  • Uploaded: 2019-07-20 00:48:04
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

Le loup sentimental Proposition pédagogique en CE1 et CM1 Le loup sentimental en cycle 2 (CE1/CM1) Jérémy LEGOUT, Martial TRANCHANT, Sébastien DHUIVONROUX PE2 IUFM Orléans - Décembre 2006 Introduction. « Nous posons que la lecture littéraire est à la portée des jeunes enfants, qu’elle est en outre l’une des voies scolaires possibles pour les réconcilier aujourd’hui avec la lecture » (TAUVERON Catherine, Lire la littérature à l’école, 2002) A partir de cette hypothèse, nous avons décidé après une présentation de nombreuses œuvres avec Mr COLIN, d’exploiter l’album de littérature de jeunesse « Le Loup Sentimental » de G de PENNART. Pourquoi ? Tout d’abord parce que notre premier contact avec cet album a créé une émotion relativement importante que nous pourrions retransmettre aux élèves. En effet selon nous il est plus facile de donner envie aux élèves de découvrir une œuvre si celle-ci nous a plu à nous enseignants. Les caractéristiques de cette œuvre permettent de travailler différents axes que nous allons tenter de développer. L’axe narratif : C’est un schéma narratif classique mais avec une construction répétitive. Lucas rencontre toujours de nouveaux personnages mais son comportement se reproduit sauf à la fin de l’histoire où un effet de surprise est créé par l’auteur. Nous trouvons aussi des personnages issus des contes traditionnels ayant eu affaire au loup. Lucas sera en relation avec tous ces personnages. Nous avons aussi une construction linéaire de l’œuvre ce qui nous permet en tant que lecteur d’anticiper sur ce qui va se passer mais aussi d’effectuer de nombreux Feed-back. Les outils de compréhension L’énonciation : Qui parle ? A qui parle-t-on ? L’histoire est racontée par un narrateur avec la mise en place des dialogues entre le loup et les autres personnages. Les repères spatio-temporels : Les lieux sont tirés du monde des contes et souvent à l’extérieur. La mise en mot : C’est un vocabulaire usuel et répétitif, simple, avec des rituels répétitifs. Par exemple quand Lucas rencontre un nouveau personnage, il lui pose les mêmes questions. Le loup sentimental en cycle 2 (CE1/CM1) Jérémy LEGOUT, Martial TRANCHANT, Sébastien DHUIVONROUX PE2 IUFM Orléans - Décembre 2006 La mise en image. Interactions entre les images et le texte très importantes, les images sont riches et pleines de détails. C’est pourquoi, nous avons décidé de travailler beaucoup avec les élèves sur l’observation des images et l’émission d’hypothèses. Les images sont belles et source de plaisir, elles nous renvoient aux images véhiculées par les contes de notre enfance. Le message que nous transmet cet album. Un ensemble de valeur : en effet le loup n’est pas toujours le méchant de l’histoire (ici, c’est l’Ogre. Nous avons aussi les valeurs d’une famille proche qui laisse partir son fils pour l’aventure de la vie. Mais ce sont aussi des personnages qui s’entraident avec le loup qui délivre le petit Poucet et ses frères. La lecture en réseau. Cette album peut-être relié à différents ouvrages qui abordent le thème du loup, ou bien des albums qui revisitent les contes, des albums qui traitent des monstres ou des personnages de notre imaginaire, les albums du même auteur, c’est aussi le moyen de faire des liens avec des autres disciplines, ici, nous aborderons cet album en lien avec le conte musical de S.PROKOFIEV « Pierre et le Loup ». Les compétences que nous pouvons construire avec les élèves dans l’étude de cet album : Maîtrise de la langue :  Prendre l’initiative d’un échange collectif et le conduire au-delà de la première réponse.  Participer à un échange collectif en acceptant d’écouter l’autre, en attendant son tour de parole et en restant dans les propos de l’échange.  Comprendre une histoire adaptée à son âge et le manifester en reformulant dans ses propres mots la trame narrative de l’histoire.  Raconter un conte déjà connu en s’appuyant sur la succession des illustrations.  Dire ce qu’on fait, ce que l’on pense, ce que l’on ressent, ce que l’on voit.  Reconnaître le caractère cyclique de certains phénomènes, situer les évènements les uns par rapport aux autres.  Repérer et utiliser les connecteurs temporels pour se situer dans le déroulement de l’histoire.  Mettre les élèves en situation de produire des textes courts à partir des hypothèses qu’ils vont émettre sur l’histoire.  Mettre en place des stratégies d’anticipation à partir des informations que nous donnent le texte et les images. L’objectif général : Dégager et comprendre le thème d’un texte et trouver les références aux contes traditionnels. Objectifs spécifiques : Connaître des contes

Recently converted files (publicly available):