• Document: Travail collaboratif avec Scratch. Le casse-brique
  • Size: 660.97 KB
  • Uploaded: 2019-01-12 12:14:43
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

Travail collaboratif avec Scratch Le casse-brique Niveau : A partir de la 5ème Pré-requis : Avoir déjà manipulé Scratch, connaître ce qu’est une variable. Avoir fait les exercices en annexe. Durée : 2 heures. (1heure en lycée). Notions mathématiques abordées : Pour le collège :  Décomposer un problème en sous-problèmes afin de structurer un programme.  Écrire, mettre au point (tester, corriger) et exécuter un programme en réponse à un problème donné.  Programmer des scripts se déroulant en parallèle. »»Notions d’algorithme et de programme. »»Déclenchement d’une action par un évènement, séquences d’instructions, boucles, Pour le lycée : Les compétences suivantes ont été identifiées et travaillées :  comprendre et analyser un algorithme préexistant (exercice PFC en travail préliminaire);  modifier un algorithme pour obtenir un résultat particulier (exercice PFC en travail préliminaire);  analyser la situation : identifier les données d’entrée, de sortie, le traitement...;  mettre au point une solution algorithmique : comment écrire un algorithme en «langage courant » en respectant uncode, identifier les boucles, les tests, des opérations d’écriture, d’affichage... ;  valider la solution algorithmique par des traces d’exécution et des jeux d’essais simples ;  adapter l’algorithme aux contraintes du langage de programmation : identifier si nécessaire la nature des variables... ;  valider un programme simple. Compétences travaillées :  Chercher : - Tester, essayer plusieurs pistes de résolution. - Décomposer un problème en sous-problèmes. Dispositif (matériel, salle…) :  En salle informatique Organisation de classe de 5ème :  La classe est divisée en 4 groupes de 6 élèves.  Chaque groupe de 6 se divise en sous-groupe pour se répartir les tâches qu’ils auront définies. Il y aura donc ici 4 jeux de casse-brique. Organisation de classe de 2nde :  Le travail s’est effectué en AP, les 16 élèves se sont divisés en groupes de 4 élèves.  Chaque groupe de 4 se divise en sous-groupe pour se répartir les tâches qu’ils auront définies. Objectifs :  Programmer un jeu.  Participer à un travail collaboratif. Déroulement de la séance : 1) Le professeur fait une démonstration du jeu de casse-brique, sans montrer aucun script. Il annonce aux élèves qu’ils vont devoir programmer, en groupe, ce jeu avec le logiciel Scratch. 2) Les élèves se répartissent en groupe (imposés ou non suivant votre classe). 3) 1ère consigne : lister et se répartir les tâches. (sur feuille) Faire un retour par groupe et éventuellement en classe entière pour se mettre d’accord sur les noms des variables à utiliser. 2ème consigne : Réaliser sa tâche et enregistrer le lutin sur le réseau. Récupérer le travail des autres membres du groupe et terminer la programmation du jeu. Retour d’expérience : Au collège, en classe de 5ème : Les élèves ont découvert Scratch cette année. Ils avaient donc peu d’expérience avec ce logiciel quand ils ont fait les exercices en annexe. Il a donc fallu 2 séances pour faire cette fiche d’exercices destinées à découvrir les possibilités du logiciel (envoi de messages entre lutin, clonage, montrer/cacher, les capteurs,…) et des notions d’algorithmique (boucles « répéter n fois », « si … alors… », la notion de variable). On gagnera un peu de temps avec les futurs élèves de 5ème qui auront été familiarisés avec le logiciel les années précédentes. Pour cette activité, les élèves les plus intéressés s’en sont plutôt bien sorti. Ce ne sont pas forcément ceux qui ont des bons résultats aux évaluations de mathématiques « traditionnelles » où les calculs et la rédaction rentrent en compte. Par compte, ils sont peu nombreux. La quantité de possibilités offertes par le logiciel Scratch est grande et beaucoup d’élèves auraient besoin de plus de temps pour se les appropriés. Ce qui sera possible au fur et à mesure des années. Les élèves ont évidemment trouvé la répartition des tâches : chacun programme un des trois lutins. La notion où les élèves ont eu le plus de difficultés ont été la boucle « Répéter n fois ». La variable prédéfinie « réponse » a plutôt été bien comprise. Voici les copies d’écran d’un groupe de 3 élèves de 5ème (après 1 séance de programmation du jeu de casse-brique) Cet élève devait programmer le script de la brique. Il a réussi à faire 3 lignes de briques et a imaginé des

Recently converted files (publicly available):