• Document: PHARMACOPEE TRADITIONNELLE
  • Size: 120.55 KB
  • Uploaded: 2019-01-12 23:29:25
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

PHARMACOPEE TRADITIONNELLE RECHERCHE SlTR LA PHARMACOPEE AU NIGER K. IKHIRI, M. GARBA, M. SAADOU* RESUME: 1 - METHODOLOGIE Des enquêtes ethnobotaniques ont été menées sur les marchés de Niamey auprès de 14 informa- Le but que nous avons voulu atteindre est de teurs. Elles ont abouti au recensement de 186 recenser le maximum de taxa des plantes que l'on espèces médicinales dont les principaux usages ont trouve sur les marchés de NIAMEY. Pour ce faire été dégagés. nous avons mené des enquêtes ethnobotaniques au marché de Boukoki et au petit marché. Nos premières investigations nous ont permis de nous rendre compte que ces deux marchés sont !NTRODUCTION suffisamment représentatifs pour établir la liste floristique. La médecine traditionnelle constitue pour l'A- frique en général et pour le Niger en particulier En effet la quasi totalité des espèces vendues un patrimoine culturel et économique d'une im- par les herboristes ambulants ou ceux du marché portance incontestable. Cependant la mise en de Wadata s'y retrouvent. valeur de ce patrimoine pose un certain nombre Les informateurs suivants ont bien voulu ré- de problèmes dont un des plus importants demeu- pondre à nos questions. re la méfiance des guérisseurs à livrer leurs con- MARCHE BOUKOKI : naissances souvent initiatiques. RAMIDOU RAMET 61 ans; ADAMOU Il s'avère nécessaire et urgent de développer et MAKA 70 ans; MAMAN MADOUGOU 59 de mieux organiser cette médecine largement ans; RAMANI DJIBO 30 ans; TANIMOUN pratiquée par les populations. Des organismes tels MABA 35 ans; BARAOU DAN LANDI 47 que l'A.C.C.T., la C.E.A.O., l'O.U.A., ans; ABDOULAYE MOUSSA 70 ans. l'U.N.E.S.C.O., l'U.N.I.C.E.F., manifestent de PETIT MARCHE: plus en plus leur intérêt au développement de ce patrimoine. RASSIMI MOUMOUNI 56 ans; AMADOU MAOUDO 60 ans; KARIMOU MA MANE 40 Mais les contributions scientifiques et financiè- ans; SAIBOU RAMANI 24 ans; RAMANI res de ces organismes aussi importantes soient-el- AOUTA 47 ans; IDE AOUTA 33 ans; RAMA les seraient vouées à l'échec si elles ne trouvaient SOUMAILA 30 ans. pas sur place des ressources humaines capables de Nous avons établi deux types de fiche d'enquê- surmonter les problèmes déjà évoqués. C'est te, illustrés par les fiches 1 et 2 : pourquoi nous pensons que la mise en place de structures nationales de travail est une nécessité Fiche n° 1 impérieuse. - Lieu de l'enquête: Le présent travail est une modeste contribution au développement de cette médecine au NIGER: c'est le fruit d'une coopération entre l'UNESCO, - Date : . et l'Université de NIAMEY. - Informateur : "République du Niger-Niamey - Nom: 31 - Prénom: . BIGNONIACEAE: Kigelia africana (Lam.) Benth. - Age: . BOMBACACEAE: Adansonia digitata L. ; Bombax costatum Pellegr. et Vuillet ; Ceiba pen- - Lieu de naissance tandra (L.) Gaertn. BURSERACEAE : Boswellia odorata Hutch. ; - Langues parlées . Commiphora africana (A. Rich.) Engl. CAESALPINIACEAE: Bauhinia rufescens Lam. ; Cassia italica (Mill.) Lam ; Cassia mimo- soides L. ; Cassia nigricans Vahl. ; Cassia occi- . Inventaire floristique : dentalis L. ; Cassia siamea Lam. ; Cassia sieberia- na DC. ; Detarium microcarpum Guill. et Perr. ; Parkinsonia aculeata L. ; Piliostigma reticulatum (DC.) ho

Recently converted files (publicly available):