• Document: Atelier présentation huiles essentielles
  • Size: 2.02 MB
  • Uploaded: 2019-04-16 11:38:59
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

Atelier présentation huiles essentielles Source image : http://infosurtoutetrien.com/2013/01/les-huiles-essentielles.html Merci à Brice, du magasin Nature & Découverte du Carrousel du Louvre, pour son atelier huile essentielle, qui a été la source d’inspiration de ce document. Auteur de ce document : Benjamin LISAN Email : benjamin.lisan@free.fr Date de création du document : 20/07/2014. Date de mise à jour du document : 15/08/2014. Version V1.0 Atelier de présentation des huiles essentielles 2 0. Sommaire 1. Introduction : Automédication chez les animaux 2. Automédication et pratiques médicinales chez les hommes 3. Qu’est-ce qu’une huile essentielle ? 4. Que dit la science sur les huiles essentielles ? 4bis. Ni confirmation, ni infirmation de la science sur le rôle et les vertus de ces huiles essentielles 5. Méthodes d'extraction des huiles essentielles 5.1. Distillation à la vapeur d’eau 5.2. Extraction à froid 5.3. Enfleurage à froid ou macération 5.4. Extraction à froid par un solvant 5.5. Extraction au CO2 supercritique 6. De très faibles rendements 7. Attentions aux « arnaques » 8. Les points à vérifier pour une huile essentielle a) La « certification botanique » d’une huile essentielle b) L’origine géographique des huiles essentielles c) Le mode de culture des huiles essentielles d) La partie de la plante distillée e) Le mode d’extraction des huiles essentielles f) Sa qualité : Huile essentielle 100 % naturelle, pure et complète (ou intégrale) 8bis. Exemple d’analyse d’une HE par un laboratoire indépendant 9. Lexique des huiles essentielles : 1) Français => Latin 9bis. Lexique des huiles essentielles : 2) Latin => Français Atelier de présentation des huiles essentielles 3 0. Sommaire 10. Modes d’administration 10.1. Usages internes 10.2. Usage externes 10bis. Les diffuseurs d’H.E. dans l’air ambiant 11. Précautions majeures à prendre avec les huiles essentielles 12. Conservation des huiles essentielles 13. Utilisations sanitaires (exemples) 14. Utilisations industrielle (exemples) 15. Dilution des Huiles essentielles 16. Atelier 1 16bis. Atelier 2 16ter. Atelier 3 17. Exemples de recettes d’aromathérapie 18. Exemples de recettes de cuisine avec les HE 19. Le boom commercial des H.E. 19bis. Le boom et la production des H.E. sont-ils nuisibles à l’environnement ? 20. Atelier de découverte des H.E. 20.1. Atelier aromathérapie 20.2. Atelier culinaire 21. Conclusions Atelier de présentation des huiles essentielles 4 0. Sommaire A1. Annexe : Lexique des huiles essentielles A2. Annexe : Localisation des cellules sécrétrices d’HE dans les plantes A3. Annexe : Huiles essentielles relevant du monopole pharmaceutique A4. Annexe : Principales familles de plantes à essence A5. Annexe : Effets supposés ou revendiqués pour les huiles essentielles A6. Livres A7. Pages Internet A8. Bibliographie sur l’automédication des animaux Atelier de présentation des huiles essentielles 5 1. Introduction : Automédication chez les animaux Quand les Chimpanzés sont malades, ils ont tendances à ingurgiter les tiges, feuilles, fruits, écorces et/ou racines de certains plantes précises, comme l’arbre Albizia contre les parasites intestinaux, l’arbre Trichilia rubescens, aux vertus antipaludiques et insecticides, l’écorce de Markhamia lutea, aux propriétés anti-tumorales, idem pour Vernonia amygdalina, qu’ils utilisent pour lutter contre les parasites et les douleurs d'estomac, l’arbre Warburgia salutaris, contre le paludisme et le rhume, les feuilles d'Aspilia mossambicensis, contenant de la thiarubine A, un puissant antibiotique, qu'ils utilisent contre les nématodes parasitaires, pour soigner les plaies et arrêter les saignements etc. Trichilia rubescens (?) Diospyros abyssinica (les feuilles contre le paludisme, la racine contre la dysenterie). Vernonia amygdalina Warburgia salutaris Markhamia lutea Aspilia mossambicensis 6 Atelier de présentation des huiles essentielles 1. Automédication chez les animaux (suite) Les fourmis et les abeilles incorporent dans leurs nids des bouts de résine de conifères aux vertus antifongiques et bactériennes. Les mégots de cigarette sont très utiles aux moineaux (Passer domesticus) aux de roselins familiers (Carpodacus mexicanus) durant leur période de reproduction, pour lutter contre les parasites. "les acariens seraient repoussés par la nicotine, peut-être en combinaison avec d'autres substances". Les rhinocéros mange l’écorce d’un

Recently converted files (publicly available):