• Document: INTRODUCTION AUX TECHNIQUES BANCAIRES
  • Size: 297.88 KB
  • Uploaded: 2019-05-23 00:11:30
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

INTRODUCTION AUX TECHNIQUES BANCAIRES 1 Introduction Générale  Le système bancaire et financier d’un pays désigne un ensemble d’institutions, de marchés, d’instruments financiers et de circuits qui permettent la réalisation d’opérations financières variées telles que les opérations de crédit, de placement ou encore d'introduction en bourse.  Les banques centrales, les établissements de crédit, les sociétés de financement, les bourses, les sociétés d’assurance, … représentent les principales institutions composant le système bancaire et financier, de même les marché boursier, monétaire, des changes, d’assurance…sont les principaux marchés de ce système 2 TAZI ABDELLATIF Définition  Une banque est une entreprise qui fait le commerce de l'argent : elle reçoit des capitaux placés sur des comptes (d'épargne ou non), échange de la monnaie, prête de l'argent à des taux et moyennant des commissions variables, exécute pour le compte de tiers toutes opérations de ce genre et se charge de tous services financiers.  Les banques sont soumises à une législation stricte d'exercice et de contrôle. Elles assurent pour l'État la traçabilité des opérations financières et contribuent à la lutte contre les trafics. 3 TAZI ABDELLATIF  La banque a toujours été considérée comme :  un univers fermé , une activité obscure, complexe dont les opérations demeurent réservées à un cercle restreint de spécialistes et de professionnels  La banque est au cœur de l’économie ; elle joue de plus en plus un rôle décisif, gérant les dépôts et l’épargne, distribuant le crédit, animant les marchées financiers , organisant les paiements et le change  Pour un chef d’entreprise , le banquier est un partenaire incontournable pour réaliser ses projets d’investissement ou tout simplement pour financer son activité de tous les jours  Pour le particulier , le banquier n’est il pas dépositaire de bien de secrets ? N’ a il pas la garde de sa fortune, de son épargne ou de ses économies ? N’est il pas pou lui un passage obligé pour l’obtention d’un petit découvert , d’un crédit à la consommation ou d’un prêt logement ? Rêve de tout un chacun…  En fin pour l’état ,la banque n’est pas davantage une activité ordinaire.. En faisant circuler la monnaie , en mettant , par des crédits qu’elle consent , des moyens de paiements à la disposition des agents économiques, la banque participe à une fonction essentielle: la création monétaire TAZI ABDELLATIF 4  Les origines de la banque La profession bancaire est l’un des plus vieux métiers du monde. Des que le commerce est né , le problème de son financement s’est posé et les banques sont nées. Les banques ont toujours existées elles ne sont pas toujours appelées banques. C’était des trapézistes  L’antiquité  « Les argentari » successeurs des trapézistes dénouent leurs opérations sur des petites tables appelées « banci » d’où le nom de banque  Les argentari ont un rôle de changeur entre signe monétaire circulant dans des espaces géographique différents. A cette époque , les parités de change s’établissaient sur la base du poids du métal et de la valeur intrinsèque des titres et pièces échangés 5 TAZI ABDELLATIF  Le moyen age  C’est le au moyen âge que fut apparaître les véritables précurseurs des banquiers internationaux , c'est la négociation des lettres de change utilisables comme instruments de paiement à vue entre vendeur et acheteur venant de différents places pour échanger leurs produits  La lettre de change à terme se transforme ultérieurement , en un instrument de financement mobilisables auprès des banques . C’est la ou se trouve l’origine de la pratique de crédit par escompte répandu actuellement dans le système bancaire  L’apport de la civilisation arabo musulmane  L’islam, a apporté des perfectionnements notables à l’organisation bancaire 4 siècle de l’hégire ; le chèque en tant qu'un instrument de paiement à vue a été inventé à « dar Al islam » le omeyades mot chèque vient du mot arabe sek , d’ou dar sekkA  C’et à Damas qu’ a été conçue la technique de compensation  C’est aussi à Bagdad (les abbassides) qu’ a été conçu pour les banques la comptabilité à partie double , c’est le berceau de la civilisation marchande ou toutes les formes de crédits étaient utilisés : lettre de change crédit à la consommation , achat et venteTAZI à terme compensation des créances , négoce international ABDELLATIF 6  L

Recently converted files (publicly available):