• Document: GELE5223 Chapitre 4 : Adaptation d impédances
  • Size: 1004.65 KB
  • Uploaded: 2019-02-13 13:05:52
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

GELE5223 Chapitre 4 : Adaptation d’impédances Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Automne 2010 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 2010 1 / 44 Introduction Contenu Contenu Adaptation d’impédances Éléments localisés Adaptation à 1 stub Adaptation à 2 stub Amélioration de la largeur de bande Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 2010 2 / 44 Introduction Adaptation d’impédance C’est quoi ? L’adaptation d’impédances permet de transformer une impédance d’entrée à une autre impédance. On utilise des éléments localisés (inductance, capacitance) ou des stubs. Réseau Z0 Charge d’adaptation Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 2010 3 / 44 Introduction Adaptation d’impédances Pourquoi ? On cherche à maximiser la puissance transmise à la charge. Pour les composantes critiques (antenne, amplificateur faible bruit), améliore le SNR. Pour un réseau de distribution de puissance (ex : antennes), permet de réduire les erreurs de phase et d’amplitude. Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 2010 4 / 44 Introduction Adaptation d’impédance Facteurs qui peuvent influencer le choix d’un réseau d’adaptation : Complexité : Typiquement, le design le plus simple est le meilleur. Design simple : moins coûteux, plus fiable, moins de pertes. Largeur de bande : Tous les réseaux peuvent théoriquement donner une adaptation parfaite (Γ = 0) à une seule fréquence. Cependant, il faut souvent une large bande d’adaptation. Implantation : Selon le type de ligne de transmission, certains circuits sont plus faciles à implanter. Ex : des stubs s’intègrent bien dans des guides rectangulaires. Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 2010 5 / 44 Adaptation avec éléments localisés Définitions Adaptation avec éléments localisés Le réseau le plus simple est le réseau L. Deux configurations sont possibles. jX jX Z0 jB ZL Z0 jB ZL Réseau d’adaptation Les réactances peuvent être des condensateurs ou des inductances. Il y a 8 configurations possibles. Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 2010 6 / 44 Adaptation avec éléments localisés Définitions Adaptation avec des éléments localisés Comment savoir quel réseau choisir ? Le choix se fait en fonction du lieu de Γ sur l’abaque de Smith. Les éléments se déplaceront sur des cercles de résistance ou conductance constante. Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 2010 7 / 44 Adaptation avec éléments localisés Définitions Adaptation avec des élément localisés Source : Rogers, p.71 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 2010 8 / 44 Adaptation avec éléments localisés Étapes Réseau L Selon le premier élément utilisé, la procédure est : Parallèle : 1 Se déplacer sur des cercles de conductance constante, jusqu’au cercle z = 1 + jX. 2 Ajouter une réactance −jX en série pour atteindre le centre de l’abaque. Série : 1 Se déplacer sur des cercles de résistance constante, jusqu’au cercle y = 1 + jB. 2 Ajouter une réactance −jB en parallèle pour atteindre le centre de l’abaque. Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 2010 9 / 44 Adaptation avec éléments localisés Étapes Adaptation d’impédances Pour bien comprendre l’adaptation d’impédances à l’aide de l’abaque de Smith, il faut bien comprendre le comportement des inductances et capacitances sur l’abaque. Il faut comprendre dans quelle direction se déplace le point, sur quelle ligne. Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 2010 10 / 44 Adaptation avec éléments localisés Étapes Inductance en série

Recently converted files (publicly available):