• Document: Les relations secrètes entre les Noirs et les juifs
  • Size: 2.25 MB
  • Uploaded: 2018-10-12 19:42:33
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

Les relations secrètes entre les Noirs et les juifs Tome 1 Préparé par The Historical Research Department The Nation of Islam P.O. Box 551 Boston, MA, U.S.A. 02119 1-800-48-TRUTH @ Copyright, 1991 by Latimer Associates; All rights reserved 4e impression, mars 1994 Traduit en français par l'AAARGH Mis en ligne sur le site de l'AAARGH en avril 2010 http://vho.org/aaargh http://aaargh.com.mx Mail : aaarghinternational@hotmail.com Ceux qui voudraient obtenir la version anglaise originale en format <pdf> peuvent la demander à l'AAARGH. Relations secrètes entre Noirs et juifs Publié par The Nation of Islam Chicago, Illinois All rights reserved. No part of this book may be reproduced or transmitted in any form or by any means, electronic or mechanical, including photocopying, recording, or by any information storage and retrieval system, without the written permission of the Latimer Associates. ISBN 0-9636877-0-0 Printed in the Nation of Islam Les juifs et les Noirs ont récemment commencé à s’interroger sur leurs relations et sur le rôle essentiel qu'elles ont joué dans leurs destins respectifs. Cette étude constitue une analyse de la documentation existante, destinée à fournir une perspective historique au débat intellectuel autour de ce thème capital. L’étude a été réalisée par le centre de recherches historiques du groupe « Nation d’Islam ». 1991 QU’ALLAH SOIT LOUÉ — 2 — Relations secrètes entre Noirs et juifs A propos des sources Les renseignements contenus dans ce livre proviennent essentiellement de sources juives. On s’est efforcé de choisir les auteurs juifs les plus reconnus, qui publient dans des revues historiques scientifiques ou des maisons d’édition juives réputées. On a exclu bon nombre de données qui renforçaient les thèses présentées ici parce qu'elles provenaient d’auteurs considérés comme antisémites ou antijuifs. Liste des abréviations AJA - American Jewish Archives (Cincinnati: Hebrew Union College) AJHQ - American Jewish Historical Quarterly changed from PAJHS - Publications of the American Jewish Historical Society at vol. 51, September, 1961. EAJA - Herbert I. Bloom, The Economic Activities of the Jews of Amsterdam in the Seventeenth and Eighteenth Centuries (Port Washington, New York/London: Kennikat Press, 1937) EHJ - Salo W. Baron, Arcadius Kahan, Nachum Gross, ed., Economic History of the Jews (New York: Schocken Books, 1975) EJ - Encyclopaedia Judaica (Jerusalem: Keter Publishing House, Ltd., 1971) Emmanuel HJNA - Isaac S., and Susan A. Emmanuel, History of the Jews of the Netherland Antilles (Cincinnati: American Jewish Archives, 1973) Karp, JEA(1,2,3) - Abraham J. Karp, ed., The Jewish Experience in America: Selected Studies from the Publications of the American Jewish Historical Society (Waltham, Massachusetts, 1969, 3 volumes) MCAJ (1,2,3) - Jacob Rader Marcus, The Colonial American Jew: 1492-1776 (Detroit: Wayne State University Press, 1970, 3 volumes) JRM/Docs. - Jacob Rader Marcus, American Jewry: Documents of the Eighteenth Century (Cincinnati: Hebrew College Union Press, 1959) MEAJ(1,2) - Jacob Rader Marcus, Early American Jewry (Philadelphia: Jewish Publication Society of America, 1951, 2 volumes) JRM/Essays - Jacob Rader Marcus, ed., Essays in American Jewish History (American Jewish Archives, KTAV Publishing House, Inc., 1975) JRM/Memoirs(1,2,3) - Jacob Rader Marcus, Memoirs of American Jews 1775-1865 (New York: KTAV Publishing House, Inc., 1974, 3 volumes) MUSJ(1, 2) - Jacob Rader Marcus, United States Jewry, 1776-1985 (Detroit: Wayne State University Press, 1989) PAJHS - Publications of the American Jewish Historical Society changed to (AJHQ) American Jewish Historical Quarterly, vol. 51, September, 1961. Note des auteurs Cette étude fournit des données historiques concernant les relations entre deux peuples. Les faits établis par des auteurs juifs très respectés sont exposés de manière aussi brute que possible, car le but n’est pas de les interpréter mais de les présenter aussi clairement que possible. Les faits, nous semble-t-il, parlent d’ eux-mêmes. Toutes les affirmations sont tirées de sources qui figurent en note et s’il y a parfois des redondances, c'est parce que nous avons tenu à citer les termes de tous les auteurs juifs qui ont travaillé sur le sujet. Nous nous sommes efforcé d'être juste et honnête en présentant les faits et nous invitons les lecteurs à la discussion. Les termes « acheter », « vendre » « posséder », etc., appliqués au commerce des Noirs sont utilisés avec prudence et uniqu

Recently converted files (publicly available):