• Document: ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU SEIN
  • Size: 373.4 KB
  • Uploaded: 2019-06-12 15:55:05
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU SEIN Mmes RASSE Pascale, JUNAY Sandrine Infirmières puéricultrices, consultantes en lactation IBCLC Janvier 2013 INTRODUCTION • Organe sexuel secondaire • Grande variété de grosseurs, formes, couleurs • Fonction biologique : l’allaitement • Pendant la grossesse, se prépare à remplacer le placenta et à nourrir l’enfant • Fonctionnel dès la 16 ème semaine de gestation • Connaissances anatomiques et physiologiques sont nécessaires SITUATION, FORME ET DIMENSION  Organe généralement pair  Entre la 3 ème et la 7 ème côte  sur paroi antérieure du thorax  Approximativement hémisphériques, + ou – symétriques  Séparés de la paroi thoracique par sillon sous mammaire de profondeur variable TISSUS ADIPEUX ET CONJONCTIF  Seins soutenus par des bandes de tissu conjonctif : ligaments de Cooper  Tissus adipeux n’a pas de rôle propre dans la fabrication du lait mais essentiel au développement des canaux lactifères  Volume graisseux est variable et conditionne le volume du sein  Grosseur des seins n’est pas un indicateur de capacité à allaiter SYSTÈME SANGUIN  Sein est très vascularisé  Circulation veineuse et artérielle s’accroît pendant la grossesse et l’allaitement  Les artères : mammaire interne, artère axillaire  Sang artériel amène les nutriments nécessaires fabrication du lait  Les veines : vont vers les mammaires internes et veines externes.  Réseau veineux superficiel important : réseau de Haller  Sang veineux assure évacuation des déchets SYSTÈME LYMPHATIQUE  Suivent les canaux lactifères et convergent vers le mamelon  3 réseaux de collecteurs lymphatiques  Lors de la montée laiteuse : augmentation de l’apport sanguin qui accompagne un engorgement.  N’est pas causé uniquement par une augmentation de lait  La pression lactée + augmentation apport sanguin = ralentissement du retour lymphatique donc oedème LE SYSTÈME NERVEUX (1/2)  Nerfs issus de la branche sus claviculaire et rameaux des nerfs intercostaux  Innervent la peau et la glande mammaire  Récepteurs nerveux sensitifs  Mamelon et aréole innervés par les 4, 5 et 6 èmes nerfs intercostaux  Le 4 ème est le plus important : sensibilité du mamelon et de l’aréole LE SYSTÈME NERVEUX (2/2)  Succion du bébé stimule les terminaisons nerveuses  Cette stimulation est responsable de la sécrétion des hormones de la lactation  Stimulation adéquate du sein est une composante importante du maintien de la lactation  Innervation importante quelque soit le type de chirurgie du sein LA GLANDE MAMMAIRE LE MAMELON  Flexible et malléable  Mesure environ 1 cm de hauteur et de largeur  Surface arrondie parcourue d’orifices : pores lactifères  Hautement innervé et devient érectile à la stimulation  Extrémité du mamelon parfois plate, parfois rentrée : mamelons ombiliqués L’ARÉOLE ET LES ANNEXES  Zone qui entoure le mamelon, pigmentée, annulaire, diamètre variable entre 2 et 6 cm  Fonce et grossit à la puberté, puis pendant la grossesse et la lactation : repère visuel pour le bébé  Surface inégale par petites éminences : tubercules de Montgomery ou Morgani  Glandes sébacées qui sécrètent une substance lubrifiante et antiseptique : signal olfactif ? TISSU GLANDULAIRE (1/3)  Distribué un peu partout dans le sein, peut s’ étendre jusqu’aux aisselles  Glande mammaire divisée en 10 à 20 lobes indépendants : aspect grappe avec subdivisions en lobules et alvéoles  Alvéole ou acini sécrétoire = unité sécrétrice du lait  Composée d’une seule rangée de cellules épithéliales sécrétrices : cellules lactifères, entourées de cellules myoépithéliales (contractiles) = éjection  Le tout soutenu par un stroma de tissu conjonctif très vascularisé contenant des adipocytes et cellules fibreuses. ALVÉOLES MAMMAIRES TISSU GLANDULAIRE (2/3)  Nombre approximatif de canaux lactifères (lobes) : 9 avec une variable entre 4 à 18.  Chaque lobe possède un canal excréteur : canal lactifère  L’extrémité distale du canal lactifère aboutit au mamelon : pore TISSU GLANDULAIRE (3/3)  Grande variabilité sur le plan de la normalité  Le sein est plus qu’un contenant.  Il est « usine », « entrepôt », et « service livraison »  Il est fonctionnel dans une grande variété de formes, grosseurs, et de couleurs Embryologie et évolution de la glande au cours de la vie EMBRYOGÉNÈSE  Durant la vie fœtale à la naissance  Pas de différenciation à la naissance entre fille et garçon  Glande mammaire est une ébauche d’un bouquet de canaux reliés au mamelon et inclus dans tissu adipeux  Jusqu’à la puberté, la croissance est faible MAMMOGÉNÈSE  À la puberté  Croissance s’accélère sous influence

Recently converted files (publicly available):